Facebook Image

Types de clientèles

 

Tout comme les bienfaits, je ne peux les énumérer tous, alors voici quelques pistes :

  • Les personnes en soins palliatifs et/ou en fin de vie
  • Toute personne en réhabilitation fonctionnelle, ou avec une déficience motrice
  • Les personnes avec une déficience intellectuelle ou cognitive
  • Les aînés souffrants de la maladie d’Alzheimer
  • Les personnes présentant une maladie mentale
  • Les enfants présentant des troubles envahissants du développement (TED) ou un trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH)
  • Les jeunes ayant des troubles d’apprentissage, des troubles de comportement, d’agressivité, de délinquance
  • Personnes ayant des problèmes relationnels, ou vivant dans l’isolement
  • Toute personne qui veut se désensibiliser de la peur des chiens

 

Vous aurez compris que la zoothérapie aide les gens de tout âge et a peu de limites quant à ce qu’elle peut apporter. L’imagination et la créativité du zoothérapeute sont deux qualités importantes dans son application. La zoothérapie se pratique principalement en institution que ce soit des centres d’hébergement; des écoles, des hôpitaux, des centres d’aide, etc.

Pour ma part, j’ai un intérêt particulier pour les personnes en soins palliatifs et en fin de vie, avec les enfants et les adultes. Je crois que les interventions à domicile sont un secteur à développer, la réalité de plusieurs les empêche de pouvoir se déplacer. De plus, on peut rejoindre également les proches et les aidants naturels, ce qui permet une approche globale.